Darédo
102 Chemin de Poujols
34700 Lodève
+33 (0)6 33 73 09 79
Darédo Art
daredoart@gmail.com
www.daredo.fr

     Je dessine et je peins depuis une trentaine d'années. Mes œuvres sont empreintes de mysticisme, j'y mêle intimement mes peurs, mes émotions, mes espoirs et mes croyances. L'invisible, l'indicible, la mort, l'au-delà, la place de l'homme dans l'univers constituent mes thèmes récurrents. Ma démarche artistique est une transposition intime et spirituelle du réel.
     Après avoir longtemps privilégié l'acrylique, le stylo est devenu depuis quelques temps mon outil de prédilection, il me permet d'aller à l'essentiel. Mes dessins traduisent la relation étroite et inextricable présente entre l'homme et la nature, mais aussi entre l'homme et l'homme et également entre l'homme et l'invisible, le divin, le sacré. J'observe de façon introspective ce qui m'entoure, la nature m'inspire beaucoup, ainsi que les évènements mondiaux, je m'en nourris et exerce quotidiennement mon inconscient à traduire mes sensations.
     Chacun de mes dessins peut être regardé comme une scénette, théâtre de forces magiques où se joue constamment la tragi-comédie. Tous les éléments sont reliés entre eux grâce à la présence en clair-obscur d'un maillage, sorte de jungle qui confère à l'ensemble une certaine intimité.
     Créer est pour moi une démarche vitale qui me permet de me recentrer et de mettre à distance mes angoisses.
    
     Née à Montpellier en 1961, j'ai passé mon enfance et mon adolescence près du Larzac dans le sud de la France. En 1986, après avoir obtenu un diplôme scientifique (pour le contentement de mes parents mais certainement pas pour le mien...), je « monte » à Paris car l'Amour m'y attend et j'y resterai 18 ans. Je vois beaucoup d'expositions, mais mon premier vrai choc artistique est la rétrospective, dans les années 80, de l'œuvre de Jean Dubuffet, elle me procurera beaucoup d'émotion; d'autres suivront, notamment la découverte de la collection Céres Franco. Pendant cette période, je peins beaucoup, je cherche ...
     En 2004, nous nous installons à Lodève. Je retrouve mon cher Midi, la lumière, les couleurs, les odeurs ...Là, ma peinture s'affirme. J'ouvre un atelier- galerie : « Le Bocal », que j'anime. Cette aventure fantastique durera 10 ans.
     Aujourd'hui, je me consacre pleinement à cette passion essentielle qui m'a toujours habitée. D'autre part, un de mes fils, qui est en situation de handicap, a développé lui aussi un talent artistique singulier et je suis très heureuse de pouvoir l'accompagner sur ce chemin. Vous l'aurez compris, je suis une artiste autodidacte, mais riche d'expériences multiples et c'est ce qui nourrit mes œuvres.

Darédo

également sur : https://www.sinemensuel.com/agenda/il-vaut-mieux-peindre-que-crever-les-yeux-des-chiens/

Darédo nous entraîne aux origines d'un monde tissé de songes,
un monde ethnique et ancestral relié aux fils de sa mémoire...

Ses personnages, inattendus et pourtant familiers étaient là, Flottant dans l'espace, timides et palpitants en battements de paupières, en souffles suspendus, s'enlaçant et s'hybridant inlassablement. L'enveloppe de ses yeux, telle une matrice, s'est fendue, c'est ainsi qu'ils ont glissé jusqu'à nous.

Un long voyage du songe au réel.
Des traits se mêlant, s'emmêlant, reliés à l'écheveau de la paume d'une main.
Une trame dense à l'énergie solaire.
Un monde de couleurs vibrantes.
Formes liées, déliées, répétitives, rythmées comme une transe, une énergie sauvage, lumineuse....

Et les voici, mi-hommes mi-bêtes, petits êtres en songes de chimère, incrédules funambules des lois de l'apesanteur. Étranges passagers suspendus à une nuée d'orages, fils des pères de nos pères, porteurs d'histoires sans paroles, celles d'un monde magique et souterrain relié aux entrailles de la terre.

Christelle Pasquet

 LIRE L'ARTISTE
les dessins
 et ne manquez pas de découvrir aussi les œuvres singulières de mon fiston !